16.10.2019

Les guides RSD : des professionnels à la fois bienveillants et lucides

Qu’est-ce qui fait la particularité des guides RSD ? Pourquoi RSD, l’organisateur de voyages culturels auquel appartient aussi FVF, leur doit-il la qualité supérieure de ses voyages ?
Leur formule magique : une compétence élevée + une bonne dose d’humanité = de fortes personnalité Cela permet le meilleur encadrement possible des vacanciers.
Nous avons discuté avec plusieurs des quelques 500 collègues qui travaillent comme guides pour nous dans le monde entier. Nous avons rassemblé des témoignages représentatifs. À propos de ce qu’ils apprécient particulièrement chez RSD/FVF et chez leurs vacanciers, et surtout : ce qu’ils attendent d’eux-mêmes

Quel est l’objectif des guides RSD ?

Transmettre de vastes connaissances, être présents en permanence en tant qu’accompagnateurs, sentir l’enthousiasme, rire ensemble avec leurs vacanciers, organiser de temps à autre une petite fête pour de jeunes mariés : voici les attentes de nos guides lorsqu’ils partent en voyage.

Adil Boughaleb fait découvrir pour nous le Maroc à des groupes de voyageurs. Il dit :

« Notre travail n’est pas seulement de parler et de guider. Nous voulons toujours être le premier interlocuteur de nos vacanciers dans tous les domaines. Cela demande non seulement une compétence spécialisée et de l’expérience, mais également un grand engagement et beaucoup de patience. »

Notre guide Lalit Aryatilake du Sri Lanka explique à quoi ressemble par exemple un tel engagement dans la pratique :

« Lorsque les vacanciers s’installent dans leurs chambres à l’hôtel j’attends toujours une demi-heure à la réception. Et si un vacancier a un souhait quelconque, je fais alors tout ce que je peux pour y répondre. »

Les guides RSD apportent la solution à n’importe quel problème en toutes circonstances. Que ce soit lors de d’oubli de lunettes, de passeport perdu ou de toute autre mésaventure : ils sont immédiatement là pour aider.

Dilem Emin en Chypre du Nord raconte :

Quel est l’objectif des guides RSD ?

Transmettre de vastes connaissances, être présents en permanence en tant qu’accompagnateurs, sentir l’enthousiasme, rire ensemble avec leurs vacanciers, organiser de temps à autre une petite fête pour de jeunes mariés : voici les attentes de nos guides lorsqu’ils partent en voyage.

Adil Boughaleb fait découvrir pour nous le Maroc à des groupes de voyageurs. Il dit :

« Notre travail n’est pas seulement de parler et de guider. Nous voulons toujours être le premier interlocuteur de nos vacanciers dans tous les domaines. Cela demande non seulement une compétence spécialisée et de l’expérience, mais également un grand engagement et beaucoup de patience. »

Notre guide Lalit Aryatilake du Sri Lanka explique à quoi ressemble par exemple un tel engagement dans la pratique :

« Lorsque les vacanciers s’installent dans leurs chambres à l’hôtel j’attends toujours une demi-heure à la réception. Et si un vacancier a un souhait quelconque, je fais alors tout ce que je peux pour y répondre. »

Les guides RSD apportent la solution à n’importe quel problème en toutes circonstances. Que ce soit lors de d’oubli de lunettes, de passeport perdu ou de toute autre mésaventure : ils sont immédiatement là pour aider.

Dilem Emin en Chypre du Nord raconte :

« Je me rappelle d’une dame d’Angleterre qui avait perdu son passeport. Nous avons fait une déclaration de perte et nous nous sommes rendus à l’ambassade pour un passeport provisoire. C’était vraiment à la dernière minute, mais elle a réussi à prendre son vol de retour. Elle était tellement reconnaissante qu’elle en avait les larmes aux yeux. Lorsque je suis allée en Angleterre elle est venue me chercher à l’aéroport. Et cette fois c’est elle qui a joué au guide. »

Les guides de RSD sont toujours des professionnels qualifiés et chevronnés. Beaucoup d’entre eux ont des diplômes universitaires en poche, en histoire ou germanistique, archéologie ou tourisme. Ils parlent naturellement couramment la langue de leurs vacanciers et celle du pays de destination. Notre guide israélien de formation Danny Tamuz par exemple parle également l’hébreu et l’arabe en plus de l’allemand et de l’anglais.

Que doivent emporter les vacanciers RSD en premier lieu chez eux de leur voyage ?

Offrir à ses vacanciers des expériences uniques durant leurs vacances, leur faire passer des journées simplement merveilleuses est le but de tout guide RSD engagé.

C’est par exemple le cas de Charlotte Schweickerdt, une Sud-Africaine qui parcoure l’Afrique du Sud pour RSD.

« Je suis à chaque fois touchée de voir l’émotion de mes vacanciers quand nous traversons le parc national Krüger et que nous découvrons nos premiers éléphants ou lions. Ou bien l’émerveillement devant le merveilleux Blyde Canyon et à quel point nos vacanciers aiment notre nourriture et notre sens de l’hospitalité. Lorsqu’un vacancier vient me voir pour me dire qu’il est tombé amoureux de l’Afrique du Sud, j’ai alors atteint mon but en tant que guide. »

Nos guides Andreas Foundoulis et İrini Kastellianaki en Crête disent :

« Dès que le programme de visites est terminé lors d’une excursion, et que nous voyons les visages rayonnants de nos vacanciers, nous savons qu’ils ont passé une journée inoubliable. »

Qu’est-ce que nos guides apprécient tout particulièrement chez les vacanciers RSD ?

Ils aiment le fait que les vacanciers RSD partent en voyage bien informés et bien préparés. Ils aiment voir à quel point ils s’intéressent au pays et aux habitants. Ils aiment l’ambiance qui règne au sein des groupes de voyageurs RSD. En d’autres mots : le fait que les vacanciers RSD soient des compagnons de voyage sympathiques. La guide Charlotte Schweickerdt d’Afrique du Sud résume les choses ainsi :

« J’aime travailler avec des personnes d’expérience, car j’apprends toujours beaucoup d’elles. Pour moi ces personnes sont le sel de la terre. Ce sont des vacanciers qui ont travaillé dur pour arriver aujourd’hui là où ils sont. »

Nos professionnels des voyages apprécient également la manière dont les vacanciers expriment leurs remerciements au travers de gestes sympathiques pour l’engagement de leurs guides. Ce sont des signes de reconnaissance sincères qui les touchent, comme c’est le cas pour notre guide Dilem Emin en Chypre du Nord.

« Je n’oublierais jamais le jour où le groupe de vacanciers entier a chanté pour moi dans l’amphithéâtre de la ville antique de Soli le dernier jour de vacances ! »

Et notre guide chinois Tiejun Sun raconte :

« Si tu te donnes vraiment du mal, les vacanciers te remercieront du fond du cœur. Ils préparent alors une belle chanson pour les adieux, parfois un poème, ou bien ils te prennent dans leurs bras tout simplement. Cela me touche. Je me dis alors : ils vont rentrer heureux chez eux. » 

Qu’est-ce que nos guides aiment chez RSD ?

Une organisation centrale avec des partenaires fiables et une infrastructure de qualité dans toutes les destinations de voyage : grâce à cette stratégie conséquente, RSD crée un cadre professionnel et collégial pour ses guides. Résultat : une collaboration fluide et harmonieuse.

Les guides RSD apprécient le fait de travailler pour un solide partenaire, qui jouit d’une excellente réputation d’organisateur de voyages dans le pays. Ils apprécient le fait d’être toujours bien informés par RSD, et d’être parfaitement intégrés. Ils font confiance à l’organisation professionnelle dans les destinations de voyages, et au travail d’équipe. Même lorsque des intempéries ou des accidents requièrent une réaction rapide et une coordination parfaite. Cela permet de garantir le déroulement du programme, même dans des conditions difficiles. La priorité absolue restant toujours : la sécurité des voyageurs.

Recep Yavuz dirige NBK-Touristic dont le siège se situe dans la ville turque d’Antalya. Il coordonne pour RSD, entre autres à Chypre, le travail de nombreux guides. Le professionnel sait de par sa longue expérience :

« Nous sommes préparés à tout : du mauvais temps aux retards de vols. Les équipes opérationnelles planifient le déroulement de la journée. Les bus ont des itinéraires précis. Le temps passé par chaque groupe de voyage dans un musée ou lors d’une excursion en bateau y est également défini. Nous avons la solution à toute situation inescomptée, comme un vol manqué par exemple. Chez nous, aucun vacancier n’a jamais manqué un voyage de retour. »


Retour à l´aperçu

Agrandissement: